Peut-on laver un masque FFP2 ?

Même si les nouvelles recommandations ont une certaine tendance à être moins strictes vis-à-vis du port du masque, néanmoins, il reste un des meilleurs moyens de protection contre les différents variants de la COVID, mais aussi contre toute sorte de virus à transmission aérienne. Il existe plusieurs types de masques, parmi lesquels le FFP2, il assure une bonne protection, cependant, son prix reste élevé par rapport aux autres, d’où le questionnement sur la possibilité de son lavage et la persistance de son efficacité !

Le masque FFP2, reste-t-il efficace même après son lavage ?

Les masques FFP2 sont principalement destinés à un usage hospitalier, ce qui ne les rend ni réutilisables ni lavables, pour la simple raison que les charges infectieuses dans un milieu hospitalier sont très importantes. En effet, le matériel de protection du personnel médical n’est pas censé être réutilisable, il est systématiquement considéré comme un déchet d’activité de soins à risques infectieux, donc, leur destruction, selon les normes de sécurité, est nécessaire pour la protection du personnel lui-même et pour la protection de tous les patients éventuels ou déjà admis.

Toutefois, depuis la pandémie de la COVID, l’utilisation des masques FFP2 s’est généralisée au grand public qui fréquente les lieux fortement contaminants, comme les transports publics, pour réduire la contagiosité, puisqu’ils procurent une meilleure protection que les simples masques chirurgicaux ou les masque en tissus.

Néanmoins, le prix de ces masques reste conséquent, surtout quand il s’agit de les changer chaque jour, car la durée de protection est estimée à huit heures. C’est dans ce contexte-là que l’idée du lavage des masques FFP2 a commencé à germer et par la suite, a été réellement étudiée.

Cette question a alors été sérieusement abordée par l’UFC-Que choisir, dans le cadre d’une étude sur l’efficacité des FFP2 après leur lavage est la conclusion de cette étude est surprenante, car selon les résultats obtenus, les masques peuvent être lavés et resteraient aussi efficaces que des masques neufs, et cela, même après dix lavages à soixante degrés Celsius et séchage !

Qu’est-ce que l’étude de UFC-Que choisir sur l’efficacité des FFP2 après leur lavage ?

L’UFC-Que choisir, l’association pour la défense et l’information de consommateurs français avec un réseau national de plus de cent-cinquante associations régionales, a mené une enquête, il y a moins d’une année, sur l’efficacité de la réutilisation des masques FFP2 et la possibilité de leur lavage et séchage.

Cette étude est une enquête comparative de l’efficacité de quatre types de masques FFP2 après leur lavage et séchage dans un cadre d’utilisation grand public. En effet, c’est au niveau d’un laboratoire scientifique que les manipulations ont eu lieu. Dans cette approche, deux éléments importants pour l’évaluation de la qualité des masques ont été rigoureusement testés, à savoir :

  • La résistance respiratoire ou la respirabilité ;
  • La résistance à la pénétration des molécules de plus de trois microns ou les actions de filtration.

Les masques ont subi plusieurs cycles de lavage à une soixantaine de degrés Celsius et des cycles de séchage. Bien évidemment, après chaque cycle, les deux éléments (respirabilité et action de filtration) ont été testés. Le choix de la température n’est, bien évidemment pas aléatoire, bien au contraire, c’est la température à laquelle les virus sont exterminés. Les masques choisis sont, sans aucun doute, normés, car c’est justement cet élément qui rend les résultats de l’étude intéressants, exploitables et surtout généralisables à tous les masques ayant les mêmes normes.

Pour le premier point testé qui est la respirabilité, celle-ci reste gênante à long terme et cela n’est pas spécifique aux masques lavés. La gêne respiratoire a été rapportée chez plusieurs utilisateurs de masques neufs ou lavables, elle concerne également tous les autres types de masques, car l’être humain n’est pas habitué à respirer à travers un masque quelle que soit sa nature.

Quant au deuxième point testé, l’action de la filtration et son efficacité, tous les modèles de masques FFP2 testés ont démontré la même efficacité de filtration après dix lavages que celle à l’état neuf. Ce résultat est, en effet, réjouissant pour plusieurs personnes qui préfèrent utiliser ce type de masque, car ça leur permet de faire des économies intéressantes d’un côté et d’un autre, ça permet de réduire les déchets et de moins alourdir la planète avec la surconsommation.

Ce qu’il faut retenir du lavage des masques FFP2 !

Ce qui est donc rassurant est que les masques FFP2 à usage grand public restent efficaces après dix cycles de lavages à soixante degrés Celsius et séchage, ils filtrent donc les molécules de plus de trois microns, et cela, avec un pourcentage équivalent a l’état neuf. Cependant, il faut qu’ils soient selon les normes.

Ainsi, en achetant vos masques FFP2 que vous envisagez de laver, assurez-vous des normes (NF EN149, KN 95, GB2626), sinon, demandez directement à votre pharmacien si vous les achetez en officine.

Sachez également qu’au bout d’un certain nombre de lavages, les masques vont s’abîmer. En effet, les élastiques risquent de céder ou juste perdre leur pouvoir d’extension, en outre les barrettes qui assurent une bonne adhésion au niveau du nez, ils risquent de se rouiller et donc devenir dangereux. Bien évidemment, cette possibilité de lavage concerne les masques destinés au grand public et, en aucun cas, à l’usage hospitalier.

(Visited 18 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.